HK/Twmovie : Butterfly Lovers

Publié le par Miss-colores



Genre
: Romance & Action
Titre original : Arts Martial Lovers/Kung Fu Lovers
Nationalité du film : Taiwanaise & Hong Kongaise
Date de sortie : 16 Octobre 2008
Acteurs : Wu Chun et Charlene Choi

Une jeune femme nomée Zhu Yingtai originaire de Shangyu, Zhejiang, décide de se travestir en homme afin de pouvoir étudier à Hangzhou. Lors de son voyage, elle rencontre Liang Shanbo. Ils étudieront ensemble pendant trois ans, durant lesquels leurs liens se renforceront. Lorsque vient le temps de se quitter, Zhu propose à Liang d'épouser sa soeur factice (qui n'existe pas ). Le jeune homme prévoit donc de séjourner chez son ami(e) et y découvre alors sa vraie nature. Malheureusement, bien qu'épris, Zhu est promise à Ma Wencai.
(Traduction de la légende originale)

Trailer :



Film : 1 2 3 4 5 6

Publié dans HKmovie

Commenter cet article

drnknmnstr 02/08/2010 21:01



Tout cela n'est pas terrible en somme, outre la chorégraphie martiale du routier Ching Siu-tung. Enfin quand je disais que ce film était destiné au public chinois (en particulier Hong Kong, la VO
étant en cantonais), entendez par là que le mythe des Amants Papillons est connu de tous là-bas, donc même si le début du film est arriviste et vague, ils n'ont surement pas eu de difficultés à
savoir pourquoi Zhu Yingtai est envoyé étudier les arts (martiaux dans cette version de Jingle Ma) en cette école montagnarde.



drnknmnstr 02/08/2010 20:28



J'en oublie le chanteur taiwanais Wu Chun, au jeu fort sympathique que l'on retrouve dans 14 Blades de Daniel Lee (qui nous avait habitué à mieux), un film qui fait davantage penser à Secret
Service of the Imperial Court de Tony Liu, que de 7 Swords de Tsui Hark, ce dernier lui même inspiré de...



drnknmnstr 02/08/2010 20:21



Yeah Ti Lung & Hung Yan-yan ! Par contre la Charlène, toujours aussi courge ! Quand au film, on croirait l'extension d'un drama en costumes, en vue de sa stylisation et de son découpage.
Jingle Ma, le pas si fameux réal de Tokyo Raiders, Seoul Raiders et Playboy Cops semble destiner ce métrage à un public chinois exclusivement, voir aux initiés, en effet des éléments de
l'histoire originale indispensables au dévellopement de l'intrigue de départ sont délaissés! L'originalité n'est finalement que la transposition du célèbre mythe des Amants Papillons en Wu Xia
Pian (film de cape et épée). Jingle Ma, une année après Butterfly Lovers, réalisa Mulan... autre légende remise au gout du jour donc. Jamais ce dernier ne se hisse au niveau de Lady General Hua
Mu-lan (1964) de Yueh Feng, ou concernant Butterfly Lovers, à la magnificiance de The Love Eterne de Li Han-hsiang (voir même de The Lovers de Tsui Hark).



linhlan 02/01/2010 14:16



c'est l'affiche du drama butterfly lovers avec la même histoire mais des acteurs différents, comme c'est un drama donc c'est beaucoup plus détaillé que ce film ; d'ailleurs je trouve que le drama
est vachement plus magnifique le film, le décor est plus magnifique et les acteurs jouent beaucoup mieux que ceux du film; bref, le drama à fortement conseillé si vous avez aimé ce film



cynthia 02/01/2010 01:12


 c rare ke jecrive des commentaires mais la je peux pas faire autrement ct tellemen beau. le couple est magnifique, l histoire interessante et des decor magnifiques.
ce film est sublime tout simplement un genre de romeo et juliette mais en version chinoise. un conseil regardez le wu zun est tt simplement un canon dedans.